Trilogie Pour des siècles des siècles

Les Pâques Sanglantes, Laon 1112

Pâques 1112. Dans le royaume de France, les habitants de Laon sont sous le joug d’un évêque cupide et sanguinaire. Gaudry, c’est son nom, extorque l’argent des bourgeois, manipule le roi de France, se ligue avec le roi des Anglais puis soudoie le pape. 
Ce seigneur rompt ensuite la chart​e qu’il a signée avec les bourgeois de la ville pour leur faire payer de nouvelles taxes. Les commerçants ne veulent plus se laisser faire et fomentent une conjuration contre l’évêque. Le roi prend peur et fuit. 
Qui de l’affrontement entre de courageux villageois et l’évêque agressif et sans scrupules sortira vainqueur ? Certains prédisent même l’apocalypse ou le chaos… 
Les fêtes de Pâques s’annoncent sanglantes.

La Prophétie d’Ezéchiel, Laon 1112-1113

Avril 1112. Dans le royaume de France, les habitants de Laon ont mis fin à la tyrannie de Gaudry, leur évêque cupide et supplicier. Tour à tour, animés par un esprit de vengeance pour restaurer l’ordre, l’archevêque de Reims, le Roi Louis le Gros, le seigneur brigand Thomas de Marle voulurent reprendre la domination de la Cité. 
Les Bourgeois ne savaient plus à quel saint se vouer. Même l’École de Laon, jadis si réputée sous la houlette de son vieux Maître Anselme, redoutait un nouvel intrigant capable d’imposer sa conception personnelle de la théologie. 
Il s’agissait en fait de Pierre Abélard, le plus grand penseur de son temps.

La Tour du Castillon, Laon 1113-1115

Mars 1113. La cruelle répression voulue par le roi a laissé la Cité de Laon exsangue. A Amiens, de nouveaux combats se préparent. Les marchands de la ville veulent à leur tour se monter en commune. Enguerrand de Coucy, seigneur des lieux, ne l’entend pas de cette oreille et vient conduire une cruelle répression. Désarçonné par la bravoure des Amiénois, le vieux comte doit se replier à la Tour du Castillon, aux abords de la ville picarde. Thomas de Marle est appelé par les communiers pour mettre fin au joug d’Enguerrand. Mais, Thomas est de nouveau acheté et revire de bord sous les promesses fallacieuses de Sybille, sa marâtre. Le jeu de dupes est lancé, le roi intervient avec ses machines de guerre : qui aura le dernier mot de l’affrontement final ? 

Dernière caravane pour Zeïlah, Arthur Rimbaud

Au milieu de la caravane, sous la lumière incandescente du désert, avec le poète aux semelles de vent, entamez une longue marche immobile car la vérité crue est au bout du chemin…

Rimbaud. Que de rêves, de fantasmes inondent les esprits fertiles qui imaginent ce qu’aurait pu être la vie d’Arthur Rimbaud, s’il avait vécu, toute sa vie, toute son œuvre, en dépit des souffrances physiques et du mal-être inti​me. Il a préféré partir ; voyager aux confins des terres connues, s’aventurer à la lisière de la civilisation et explorer aux limites que pouvait l’expédier sa constitution très moyenne, altérée par les fièvres et la syphilis… Voici le récit imaginaire de la dernière expédition africaine d’Arthur Rimbaud ! Le “poète aux semelles de vent” devenu explorateur et négociant tient trop à la vie pour quitter l’Afrique et ses longues marches dans le désert. Atteint d’un mal qui ronge sa jambe, arrivera-t-il à sauver sa vie, puis reviendra-t-il au Harar ? Cette caravane mystique à travers le désert somali n’est-elle pas l’occasion de renouer avec son tumultueux passé ? Pister la rédemption est un chemin bien plus périlleux encore que celui de Zeïlah.

La Bible de pierre, Cathédrale Notre-Dame de Laon

Le livre incontournable sur un édifice majeur du Moyen-Âge

L’une des cathédrales les plus emblématiques de France, datant du premier âge gothique, Notre-Dame de Laon se découvre comme un livre ouvert, où se raconte la Bible au moyen de sculptures splendides et de son architecture unique, couronnant la Montagne avec ses tours finement ciselées, dressées vers le ciel. Thierry Dardart propose un extraordinaire voyage dans le temps, à travers les Siècles qui composent l’histoire du somptueux édifice, au travers de documents inédits, d’épisodes savoureux, de plans synthétiques et de 550 photos originales qui dévoilent page après page le monument et ses multiples facettes.

« Tout est b​eau à Laon. »
Victor Hugo

L’honneur du Capitaine Rimbaud

Dans Dernière Caravane pour Zeïlah (2018), j’avais hardiment entrepris d’imaginer ce qu’aurait pu être le carnet de route étoffé entre Harar et le golfe d’Aden d’Arthur Rimbaud. Lequel, traversant le désert somali pour la dernière fois, va être contraint de quitter définitivement l’Afrique et son statut d’infatigable baroudeur. C’est la vie que l’Ardennais a choisie, succédant à celle où il espérait devenir l’inapaisable bienfaiteur de sa poésie inventive. Il a été beaucoup glosé sur les aspirations et les inspirations d’Arthur. Les biographes témoignent d’une quête perpétuelle sur le sens à donner à cette destinée marquée par l’accablante malchance. Le fait qui a certainement déclenché cette frénésie d’aventures, ces parades rocambolesques ou fugues éparses, ces éloignements prolongés et autres bohémienneries ataviques, restera l’absence par désertion du paternel. Car Frédéric Rimbaud père (ne pas confondre avec le grand frère d’Arthur lui aussi prénommé Frédéric) a « abandonné » sa famille en 1860 après avoir largement été inexistant pendant les premières années de vie de ses enfants, il n’aura même pas pris ou pu prendre le temps de connaître Isabelle, sa petite dernière….(…)